Bon ça y est, j’ose le dire : « Février a une mauvaise réputation »

 Février est un peu comme une gamine de secondaire 2 qui met trop de rouge à lèvres, et qui croit que c’est séduisant de montrer ses seins à la cafétéria.  Pour moi macaroni à la viande et clevedge ne font pas bon ménage, et ce, même si ton macaroni est gratiné et hautement deluxe, genre avec de la viande de bison.  Le jeu de la séduction ce n’est pas simple, mais personnellement, je crois que ça n’a pas sa raison d’être à 14 ans, entre deux boites de jus Oasis aux raisins et un sandwich au jambon.  Une cafétéria, ce n’est vraiment pas un endroit turn on, souvent ça sent l’adolescence (ou le parfum AXE) pis la radio-étudiante crache des beats un peu douteux qui restent dans tête.  La musique, ça peut être douteux.  La séduction aussi.

Bref, je ne suis pas en train de dire que Février a les hormones dans l’tapis pis ses premières règles, pas du tout.  Je dis seulement que comme un adolescent, c’est un mois au sujet duquel on entend rarement de bons mots.

Top 5 des calls plates au sujet de février.

1-  J’ai beau compter mes jointures, je ne sais pas s’il y a un 31 cette année.

2-  Criss que ça m’fuck les années bissextiles.

3-  L’affaire d’la marmotte, ça ne marche jamais.  Même le film avec Bill Murray est moyen.  (Perso, je ne suis pas d’accord, Bill Murray je l’aime, c’est mon deuxième Ghost Buster préféré après Dan Akroyd)

4-  Moé, j’comprends rien aux années bissextiles.

5- En février, c’est le festival des carnavals et/ou la fête des clubs optimistes qui mettent malheureusement, trop souvent en vedette, des mascottes aux allures improbables qui peuvent ruiner ton enfance.

Voyez vous, ce que je cherche à faire aujourd’hui, ce n’est pas devenir « La fille qui voulait sauver Février ».  Non. Premièrement, ce titre-là est beaucoup trop poétique.  Moi, je n’ai rien de poétique.  À part peut-être le soir, passé minuit, avec quelques verres dans le nez, où j’essaie d’écrire des alexandrins pour me venger de mon passage à l’école de théâtre.  Des fois, dans ces moments-là, je m’emporte pis je crie : « Fuck you Tchekov ».  De toute beauté.

Bon là je m’éloigne.  Si j’en reviens à l’essentiel de ce que j’essaie de te dire, c’est que moi, je trouve que Février c’est un beau mois.  Oui, quand on y est, on a l’impression que l’hiver ne finira jamais.  Mais en même temps, février tente de te divertir sans même que tu t’en aperçoives.  La preuve; février est le mois le plus éclectique au Dollorama.  C’est le mois de l’année où dans la même rangée tu peux voir se chevaucher des restants de décorations de Noël, des décorations de St-Valentin et les premiers lapins faisant office de décorations de Pâques.  Quand tu y penses, tu peux décorer un vieux Sapin de Noël avec des toutous de lapin.  (Tu peux aussi mettre des œufs Cadbury, mais moi je ne suis pas capable de résister à les manger), pis crisser un gros cœur de velours rouge au « boutte » de l’arbre en guise d’étoile, ça, je pense que ça peut mettre de la vie dans ton décor. De la couleur à ton février.

Tout le monde s’entend pour dire que le climax de février c’est surement la St-Valentin!  Ben cette année, sors des sentiers battus pour la St-Valentin. Surprends-toi, fais les choses autrement.  J’en parlais un peu plus haut, la séduction, c’est un monde en soi.  Ça adonne bien, parce que la Plaza St-Hubert aussi, c’est un monde en soi.  Donc, si tu mets tout ça ensemble, dis-toi que tu as tous les éléments pour passer la St-Valentin la plus mongole de ta vie et te donner du pep, oui je sais personne en bas de 60 ans utilise le mot pep à part moi, pour passer à travers les 14 jours restants du mois.  En fait, je ne sais pas combien il reste de jour à février après la St-Valentin.  Ce n’est pas de ma faute, les années bissextiles, ça m’fuck.

Voici comment surprendre l’élu de ton cœur avec des trouvailles dénichées là où se croisent le pire et le meilleur : The Plaza St-Hubert.

Quand le mauvais goût et le pilates décident de faire équipe.

Pour : Homme ou femme.  Pas de stress, tout le monde veut être souple, et surtout tout le monde veut porter un paréo qui permet de dévoiler son gras de fesses et/ou ses gosses et/ou sa culotte et/ou son mont de vénus …. Je cherchais une façon polie de dire « noune ».

Pilates

Soins de santé pour absolument toutes les parties du corps de ton partenaire.

Pour : Homme ou Femme.  Tout le monde à des jambres.

Jambres

Économies et Divertissement

Pour : Femme.  C’est toujours nice de remercier ta douce de te prodiguer de belles danses à caractères sexuels.  Toutefois ce cadeau est fou dans tête.  Tu peux, et la remercier, et lui donner ton petit change de fond de poche pour lui signifier qu’elle fait du bon travail.

Tips

Je m’arrête ici, je ne peux pas te dévoiler toutes les surprises qui t’attendent sur la plaza. Mais entre toi et moi, si tu oses t’y rendre, c’est clair que ta séance de magasinage chassera la grisaille de février.

3 réflexions au sujet de « Bon ça y est, j’ose le dire : « Février a une mauvaise réputation » »

Laisser un commentaire